Heureux et en pleine forme l’automne, c’est possible ?

Avec l’automne qui est là, il n’est pas rare d’avoir une baisse de moral voire une fatigue passagère. La morosité de l’automne est là et, avec, son lot de soucis. Pourquoi l’automne ressentons-nous cette baisse de moral et d’énergie ? Quelles en sont les raisons et comment en venir à bout ?

La morosité de l’automne : qu’est-ce que c’est ?

Avec le changement de saison, vous vous sentez plus fatigué et déprimé que jamais. Bien loin d’être un cas isolé, c’est une chose tout à fait normale. D'ailleurs, de nombreuses personnes souffrent du même problème que vous.

Pourquoi êtes-vous morose l’automne ? 

ce que l'on évite d'embarquer dans le sac pour un pique-nique équilibré

La morosité, c’est le fait de vous sentir triste et déprimé. En automne, il n’est pas rare de se trouver dans un tel état. En cause ? Le changement de saison avec des jours qui raccourcissent, le mauvais temps et le besoin de lumière.

Eh oui ! Le changement de saison peut avoir ce genre d’effet sur votre organisme. En fait, c’est surtout le manque de luminosité qui joue un rôle prépondérant sur votre moral. Et c’est scientifiquement prouvé. En effet, les chercheurs ont constaté qu’au cours de l’automne et de l’hiver, aux USA, environ 5% de la population souffrait de troubles affectifs saisonnier.

Bref, cette baisse de luminosité, combiné avec certains autres facteurs, seraient alors à l’origine de votre petit coup de mou. Quels autres facteurs ? C’est simple :

  • Votre horloge interne, par exemple, qui n’est plus en phase avec votre rythme de vie.
  • La perturbation dans la sécrétion de la mélatonine peut aussi expliquer partiellement votre morosité.
  • Une modification de la concentration de sérotonine, molécule permettant de réguler l’humeur, dans votre cerveau.

Morosité de l’automne : qui est le plus souvent touché ?

Comme nous l’avons précisé, la dépression saisonnière touche environ 5% de la population aux USA. Néanmoins, sachez que, dans les pays nordiques, c’est presque 10% de la population qui est touchée ! Ceci dit, rassurez-vous, en Europe, ce serait environ 1 à 2% de la population qui serait concernée.

De plus, elle a tendance à être plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Ainsi, par rapport aux hommes, les femmes seraient 4 fois plus touchées par une dépression saisonnière. Plus largement, ce sont surtout les personnes météo-sensibles ou souffrant de dépression qui sont le plus souvent touchées.

Dans tout les cas, lorsque vous souffrez du petit coup de mou automnal, mieux vaut essayer de le combattre, et vite.

Comment venir à bout de la morosité de l’automne ? 

un apéro pour un pique nique équilibré


La morosité automnale pouvant avoir plusieurs causes, il est logique que plusieurs solutions s’offrent à vous. Rome ne s’étant pas faite en un jour, il va de soi que vous devrez prendre le temps de tester chaque solution et de l’intégrer parfaitement dans votre routine.

Et si vous testiez la luminothérapie ?

La cause principale de votre coup de blues ? Le manque de luminosité. Alors pourquoi ne pas essayer la luminothérapie. Qu’est-ce que c’est ? En fait, cela consiste à vous exposer face à une lampe qui va reproduire la lumière naturelle du soleil. Ainsi, cette lumière artificielle vous permet de freiner votre production de mélatonines, hormone que vous sécrétez normalement le soir avant de vous endormir.

Bien entendu, si vous n’avez pas envie de faire de la luminothérapie, vous pouvez toujours opter pour un petit bain de soleil. Débrouillez-vous alors pour trouver un moment dans la journée pour prendre un peu le soleil. Profitez de la pause de midi pour manger au soleil par exemple.

Le conseil de notre équipe

Chaque matin, prenez deux gélules de Boost. Il vous permettra de vous donner de l'énergie grâce à la Vitamine C qu’il contient mais aussi au gingembre, connu pour ses propriétés antifatigues et énergisantes. Le petit plus ? Il est aussi parfait pour vous aider à booster vos défenses immunitaires ! Que demander de mieux ?

Reposez-vous et prenez soin de vous !


Que la fatigue soit mentale ou physique, le maître-mot est : repos. En effet, pour régénérer vos forces, vous devez vous reposer suffisamment. Votre sommeil doit donc être de qualité et, surtout, suffisant.


En complément, vous pouvez même vous trouver toutes sortes d’activités. Si vous souffrez de fatigue physique, relaxez-vous et prenez du temps pour vous (prenez un bain chaud pour vous relaxer, par exemple). En revanche, s’il s’agit d’une fatigue morale, trouvez-vous une occupation reposante (coloriages zen, méditation, lecture…).

Le conseil de notre équipe

Si vous avez du mal à vous détendre, prenez deux gélules de Good Vibes le soir. Grâce à ses nombreux actifs, comme la Vitamine B6, le Magnésium, la Passiflore et le L-Tryptophane, il vous permettra d’apaiser votre fatigue physique et nerveuse. De plus, il contient de la Rhodiola, qui favorise l’endormissement.

Morosité de l’automne : privilégiez une alimentation équilibrée

Comme d’habitude, manger varié et équilibré peut vous éviter la fatigue et la morosité de l’automne. Eh oui, sachez que certaines carences en vitamines et minéraux peuvent être à l’origine de votre déprime passagère.

Par exemple, il a été montré qu’une carence en vitamines B ou en magnésium pouvait être à l’origine de certains symptômes de la dépression. De même, une cure de vitamine C peut vous aider à lutter contre les coups de fatigue passagers. Il est aussi très utile pour vous aider à lutter contre le stress. Certaines études ont même montré qu’une supplémentation en vitamine C pouvait avoir un effet anti-dépresseur et améliorer l’humeur.

Le conseil de notre équipe

Commencez votre matinée par un Petit déj’ Bowl Minceur. Il contient de l’acérola, riche en vitamine C naturelle et en magnésium. Il vous permettra de bien démarrer votre journée et de lutter contre la fatigue. Le meilleur ? Le petit déj Bowl est également un petit-déjeuner complet et équilibré et contient un actif minceur !

Alors maintenant que vous en savez plus sur la morosité de l’automne, inutile de vous inquiéter. Suivez simplement nos petits conseils et vous devriez traverser cette période en toute sérénité. Sachez simplement que cette déprime passagère peut aussi arriver en hiver. Et si vous avez envie d’en savoir plus sur l’acérola, vous pouvez aussi consulter notre article sur le sujet !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés