Télétravail : Comment stopper le grignotage ?

Depuis que vous travaillez à la maison, vous avez constamment faim. Et avec les placards à portée de main, et personne pour vous juger : vous grignotez plusieurs fois par jour. Cette absorption presque automatique d’aliments en petite quantité peut influer sur votre poids, votre état physique, votre humeur.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule personne à le vivre, et ce phénomène peut notamment s’expliquer par plusieurs raisons.

Mais comment faire pour éviter ces grignotages en télétravail ? Comment faire pour éviter cette faim continuelle ?

 

Pourquoi grignote-t-on plus en télétravail

Pourquoi grignote-t-on plus en télétravail ?

Selon une étude du CREDOC de 2018, 38% des Français disent consommer au moins un « hors repas » tous les jours, et 35% deux à trois fois par semaine.

Si de tels chiffres ont été constatés à cette époque, on ne peut qu’imaginer ce qu’ils représentent maintenant, avec l’augmentation du télétravail et la propagation de la COVID-19. Car c’est indéniable, les changements d’habitudes qu’a induit le télétravail ont des conséquences sur l’alimentation.

Mais quelle est la raison qui vous pousse à manger plus ?

Faim psycho ou faim physio ?

Remédier au problème, c’est une chose. Mais encore faut-il connaître son origine. S’agit-il d’une réelle faim, ou simplement d’une envie de manger ? La limite entre les deux est fine, et pas forcément évidente à déceler.

Si vous avez des crampes, l’estomac qui gargouille, des nausées, une irritabilité naissante, une baisse d’énergie physique, et voire même des maux de tête, c’est sûrement une faim physiologique. Et dans l’immédiat, il n’y a pas 1000 solutions :

MANGEZ.

Autrement, vous serez incapable d’avancer sur votre travail, et votre entourage n’aura qu’à se cacher pour ne pas subir votre mauvaise humeur.

Si aucun des symptômes de la faim n’est présent, il s’agit alors très probablement d’une faim dite « émotionnelle » : vous avez ENVIE de manger. Et en général, vous ne voulez pas consommer n’importe quoi : c’est un plat ou un aliment précis qui vous attire.

Pourquoi le télétravail donne-t-il envie de manger ?

Un moral en baisse

Peut-être aviez-vous un emploi 100% en présentiel avant la COVID-19, et que celui-ci a basculé quasi-exclusivement en télétravail ?

Si vous êtes dans ce cas, toutes vos habitudes ont été chamboulées, votre rythme de travail a été bousculé, la structure de votre journée a été cassée, les rituels de transports et de pauses café effacés. Toutes ses raisons, pour lesquelles on peut rajouter le confinement, la fermeture des cinémas, des bars, des restaurants et autres activités, vous ont peut-être minées le moral.

Un stress sous-jacent

Si votre cadre de télétravail n’a pas été bien pensé, il est possible que vous soyez moins concentré sur vos tâches, et que votre esprit erre plus facilement. Or, votre cerveau n’aime pas cette sensation de vide. Il va donc les combler avec d’autres pensées, et parmi elles : la nourriture. De plus, qui dit environnement bouleversé et manque de concentration, dit aussi l’apparition du stress.

« Je ne suis pas concentré, je suis en retard dans le travail, je ne pourrais pas terminer à temps »

Même si ce stress n’est pas toujours aussi conscient que dans l’exemple suivant, il peut agir négativement sur vous : entre autres, vous angoissez ! Un des premiers réflexes est alors de rechercher la sérotonine, hormone du bonheur. Et quoi de mieux que manger pour cela ? Se réconforter avec une douceur sucrée, bien sûr !

Mais comment faire pour y remédier ?

5 conseils pour limiter la casse

5 conseils pour ne plus grignoter
Mangez suffisamment en télétravail

Assurez-vous de manger suffisamment

Si votre grignotage est dû à une faim qui vous tiraille à vous en donner mal au ventre, c’est que quelque chose cloche dans votre alimentation ! Ressentir la faim est un phénomène physiologique tout à fait normal. Mais si elle est constamment présente : vous ne mangez peut-être pas assez. Ou du moins, pas assez bien !

Alors assurez-vous de faire un nombre de repas suffisants et rassasiants : du petit déjeuner au dîner. Si vous n’avez pas faim au réveil, mais qu’une fringale commence à arriver sur les coups de 10h, nous vous invitons à lire notre article afin de préparer un petit déjeuner idéal en 7 étapes, pour être certain d’être rassasié jusqu’au repas du midi.

Evitez aussi de sauter des repas sous prétexte que vous êtes en retard dans votre travail. Vous risqueriez de grignoter d’autant plus, et vous ne serez de toute façon, pas assez concentré.

Se créer un rituel de travail en télétravail

Créez-vous un rituel de travail

Lorsque vous travaillez en « présentiel », vous avez un rituel qui vous plonge dans votre travail. Vous vous levez très certainement à une heure précise, déjeunez, prenez une douche, faites le trajet jusqu’au lieu de travail.

Cette routine disparaît totalement lorsque vous êtes en télétravail. C’est pourtant cette structure qui vous met dans de bonnes dispositions pour travailler. Et il est important d’en créer une pour vous donner des repères. Donc on ne reste pas en pyjama, on continue de mettre son réveil à heure fixe, et on se crée un véritable espace de travail. Pour le reste, c’est à vous de décider : prendre l’air 10 minutes avant de travailler, se faire un café ou encore faire un peu de ménage : peu importe.

Cette routine vous permettra d’être plus concentré, et évitera donc les grignotages.

Faites de vraies pauses déjeuner en télétravail

Instaurez de véritables pauses déjeuner

« Je vais manger en travaillant pour pouvoir avancer plus vite » 

Non ! Quelle erreur ! Le repas, c’est sacré, et il est nécessaire de prendre ce temps pour vous. Ne mangez pas devant votre PC, ni même dans l’espace où vous travaillez. Installez-vous ailleurs. Le déjeuner est LE moment pour souffler et vous couper du travail. Et en vous éloignant de votre ordinateur pour déguster un vrai repas, vous serez moins susceptible de grignoter le reste de votre journée.

Comment ? En vous évitant toute distraction, il sera plus facile de manger en pleine conscience. En vous concentrant sur votre repas, votre cerveau assimilera l’acte de se nourrir, et vous ressentirez plus facilement la satiété.

Préparez vos repas à l'avance en télétravail

Prévoyez vos repas, et vos encas

Faites un planning de vos menus. Plutôt que de vous rabattre sur le moindre paquet de biscuits ou repas trop riche mais rapide à préparer pour combler votre faim : prévoyez. Non seulement vous mangerez plus équilibré, ce qui évitera donc les fringales, mais vous gagnerez un temps fou.

Et n’oubliez pas de prévoir également vos encas de l’après-midi si vous savez pertinemment que vous en avez besoin. On laisse les biscuits aux calories vides de côtés, et on prévoit un encas complet. Pourquoi ne pas se retourner vers la barre BIO minceur ou les pancakes NG Nutrition par exemple ?

Accordez vous des pauses en télétravail

Accordez-vous des moments de détente

Au travail, il y a des pauses café de temps en temps. Alors pourquoi n’y aurait-il pas de pauses dans votre journée de télétravail ?

Pour avoir une concentration optimale, accordez-vous des moments pour vous oxygéner, méditer, ou encore faire une courte séance de sport. Bref, réalisez une activité qui vous éloignera de vos écrans. Ces moments sont essentiels pour éloigner le stress, rebooster sa productivité, et par conséquent éviter l’ennui et les grignotages. Tout est lié 😉

En résumé

Le télétravail bouleverse les habitudes. Certains l’adorent, d’autres le détestent. Mais une chose est sûre, il est essentiel de se créer un cadre de travail et des règles pour pouvoir le vivre le plus sereinement possible et éviter de grignoter toute la journée. Sinon, vous pouvez cacher ou supprimer les sources de grignotage. C’est également une possibilité mais vous ne traiterez pas le problème à sa source. Essayez-donc ces conseils, et dites-nous si ça vous aide au quotidien !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés