L'acérola, un ingrédient riche en Vitamine C

« Acérola ».

Vous avez déjà croisé ce mot sur des compléments alimentaires, en pharmacie ou sur Internet ? Mais vous n'avez que vaguement compris ce que c'est et pourquoi ce fruit est utilisé ? Ne vous en faites pas, vous êtes au bon endroit ! Ce n'est pas pour rien que l'acérola est tant plébiscité, on vous rassure ! Et si vous observez nos étiquettes, il n’est pas improbable que vous le voyiez apparaître, notamment sur notre gamme Pharmafood de petits-déjeuners. Vous voulez savoir pourquoi, et tout connaître sur ce fruit et ses bienfaits ? Alors, c’est par ici !

L’acérola, kesako ?  

Acérola

Malpighia glabra (punicifolia) 

 

➔ Riche en vitamine C, B, Beta Carotène et minéraux

➔ Lutte conte la fatigue intellectuelle et physique

➔ À utiliser en complément alimentaire ou actif

➔ Originaire de l'Amérique du sud et Amérique centrale

 Un fruit venu d’ailleurs

Vous pourrez trouver l’acérola sous bien des noms : cerise des Barbades, cerise des Antilles ou encore Malpighia Glabra et Malpighia Puncifolia pour les plus scientifiques d’entre nous. Mais soyons bien d’accord, il s’agit bien du même fruit à chaque fois.

Mais d’où vient l’acérola ? Il provient d’un arbuste originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Acidulé et de couleur rouge vif, il s’apparente très fortement à la cerise européenne.

Même si son nom nous donne des envies de voyage et de sauter dans un avion direction le Pérou, on peut retrouver l’acérola en France. Sous forme fraîche ? Très peu probable. En revanche, ses bienfaits sont tels que l’acérola est décliné sous forme de gélules, de jus, de poudre ou en tant qu’actif. A l’instar de la guarana et de l’açai, finalement.

L’acérola, un super-aliment

La principale vertu de l'acérola ? Sa richesse en Vitamine C

Si l’acérola a franchi les frontières et qu’il est très souvent utilisé dans les compléments alimentaires, c’est pour sa principale caractéristique : sa richesse en vitamine C.

En effet, pour 100 g de pulpe de fruit, l’acérola contient de 1500 à plus de 4000 mg de vitamine C. Cela ne veut rien dire pour vous ? Et si nous vous disions que cela correspond à au moins 20 fois la quantité de Vitamine C de l’orange ? Oui, tout ça.

Véritable super-héros de la vitamine C, l’acérola en contient plus que les agrumes et même que le kiwi. Pas étonnant que ce fruit était utilisé par les navigateurs pour lutter contre le scorbut* !

*Maladie développée due à une carence en vitamine C. 

L’acérola, ce n’est pas que de la vitamine C !

Non, l’acérola ne contient pas QUE ça, ce serait être bien réducteur ! Car sinon, quelle serait la différence avec un comprimé de vitamine synthétique ?

En plus de la vitamine C, ce fruit est bourré d’autres vitamines en plus ou moins grandes quantités. Il s’agit des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, rien que ça. Mais l’acérola est également riche en bioflavonoïdes, anthocyanines et caroténoïdes. Ces molécules confèrent au fruit des propriétés antioxydantes. Concrètement, elles aident à lutter contre le vieillissement cellulaire précoce en évitant en partie les effets délétères des radicaux libres dans notre organisme.

Pour finir, on trouve aussi plusieurs minéraux dans le fruit : calcium, phosphore, potassium et magnésium, qui participent au renforcement des os.

Bref, l’acérola est un superaliment à la densité nutritionnelle exceptionnelle et il serait dommage de passer à côté !

Les raisons de prendre de la vitamine C au saut du lit

Partout, on entend dire "mangez des fruits au petit-déjeuner". Pourquoi ? Car ils sont riches en fibres et en micronutriments, notamment en vitamine C. C’est donc pour cette raison que nous avons décidé d’incorporer à nos recettes de petit-déjeuner un des fruits les plus riches en vitamine C.

Acérola

➔ Propriétés antioxydantes

➔ Impliqué dans la synthèse du collagène

➔ Lutte contre les agressions

➔ Augmentation de l'absorption du fer

 

Un corps en meilleure santé grâce à l'acérola

  1. Tout d’abord, la vitamine C joue un rôle important en tant qu’antioxydant. C’est-à-dire qu’elle protège les cellules face aux radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire.

Les radicaux libres sont des dérivés très réactifs de l’oxygène qui provoquent un stress oxydatif dans notre corps, ce qui engendre des effets délétères.

  1. La vitamine C est également impliquée dans la synthèse du collagène. 
    Oui, et donc, en quoi est-ce un bienfait ? Le collagène est la protéine la plus abondante de notre corps et a un rôle essentiel. Il permet le soutien et la cohésion des tissus, mais aussi la régénération de la peau, du cartilage et des os. Bref, c'est une protéine à tout faire. D’ailleurs, la production de collagène diminue avec l’âge. Le premier signe visible ? L’apparition des rides. Alors, on attend quoi pour booster sa production ?
  2. Elle contribue aux défenses immunitaires, lutte contre les agressions et est une alliée de taille lorsque l’on tombe malade. Cela est surtout vrai pour des personnes n’ayant pas des apports vitaminiques suffisants.
  3. Enfin, la vitamine C permet une meilleure absorption du fer.

Être boosté dès le matin

Si on dit « Vitamine C », cela peut faire penser d’emblée au mot « énergie ».

En effet, en dehors de tous les bienfaits qui ont pu être cités, la vitamine C est bien considérée comme une vitamine anti-fatigue. Non, cela n’agit pas comme un double expresso. Et non, cela ne vous empêchera pas non plus de vous endormir le soir, contrairement à l’idée reçue. En revanche, la vitamine C peut vous aider à lutter contre la fatigue au quotidien, dans certains cas. 

Cela peut notamment s’appliquer l’hiver, quand nous sommes moins attirés vers des plats de fruits et légumes, de crudités. A cette période, nous nous tournons davantage vers des plats riches (les 3 morceaux de légumes avec la raclette, ça ne compte pas ;) ) On peut donc voir apparaître une baisse d’apport en Vitamine C, voire des carences naissantes. Comment cela se traduit ? Par de la fatigue. Il est alors intéressant de renforcer son alimentation en vitamine C. Et cela peut se faire dès le petit déjeuner, pour affronter des journées chargées !

Entre vitamine C naturelle et de synthèse : le choix est vite fait ! 

Acérola

Les origines de la vitamine C naturelle et artificielle

La Vitamine C naturelle, nous pouvons la trouver via les fruits, légumes et plantes. Il y en a notamment dans les agrumes, le kiwi, les choux de Bruxelles, le poivron (rouge de préférence), et bien sûr : dans l’acérola.

En ce qui concerne la vitamine C de synthèse, il faut tout d’abord noter que la molécule est identique à la forme naturelle (acide L-ascorbique). Elle est d’origine naturelle, provenant souvent de céréales. Mais contrairement à la vitamine C des fruits, elle subit diverses transformations chimiques. Il existe aussi d’autres formes synthétiques qui, elles, n’imitent pas la molécule de base. Ce sont des molécules que l’on ne retrouve pas du tout dans la nature. Il s’agit de l’ascorbate de calcium, mais également de la vitamine C liposomale.

Les industriels utilisant ces formes synthétiques doivent parfois y ajouter d’autres substances pour pouvoir améliorer l’assimilation de leur Vitamine C. L’assimilation de la vitamine C naturelle reste en effet bien supérieure.

Le naturel pour plus de bienfaits ! 

Dans un complément de vitamine C synthétique, il n’y a QUE de la vitamine C. Logique. En revanche, dans un fruit comme l’acérola, on retrouve de la vitamine C mais également bien d’autres micronutriments qui vont avoir un effet bénéfique sur le corps, comme vous avez pu le voir juste au dessus. Autres vitamines, minéraux ou encore polyphénols… Ils peuvent augmenter les effets que l’on trouve déjà dans la vitamine C. Certains ont une action anti-fatigue physique et psychique, comme les minéraux (magnésium, potassium). D’autres vont renforcer l’activité antioxydante déjà présente dans la vitamine (bioflavonoïdes).

La vitamine C naturelle par respect de nos valeurs

Enfin, notre choix d’incorporer de la vitamine C naturelle sous forme de fruit plutôt que sous forme synthétique était essentiel pour nous. Nous avons à cœur de vous proposer des produits moins transformés et le plus naturel possible. Cela nous évite également de rallonger la liste d’ingrédients. 

L'acérola n'a plus de secrets pour vous ! 

Vous connaissez maintenant le principal sur l’acérola et ses bienfaits. Vous comprenez donc pour quelles raisons nous avons jugé judicieux d’en ajouter dans certains de nos produits. Pour les matins pressés, il nous arrive de ne pas avoir le temps de couper quelques fruits pour accompagner notre porridge. Rien de grave, de l'acérola, il y en a déjà dans votre Petit Dej’ Bowl !

Références

  1. Anses. Vitamine C ou acide ascorbique | Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Published 2019. Accessed August 27, 2020. https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-c-ou-acide-ascorbique
  2. Prakash A, Baskaran R. Acerola, an untapped functional superfruit: a review on latest frontiers. J Food Sci Technol. 2018 Sep;55(9):3373-3384. doi: 10.1007/s13197-018-3309-5. Epub 2018 Jul 11. PMID: 30150795; PMCID: PMC6098779.
  3. Nowak D, Gośliński M, Wojtowicz E, Przygoński K. Antioxidant Properties and Phenolic Compounds of Vitamin C-Rich Juices. J Food Sci. 2018 Aug;83(8):2237-2246. doi: 10.1111/1750-3841.14284. Epub 2018 Jul 25. PMID: 30044505.
  4. Nunes Rda S, Kahl VF, Sarmento Mda S, Richter MF, Costa-Lotufo LV, Rodrigues FA, Abin-Carriquiry JA, Martinez MM, Ferronatto S, Ferraz Ade B, da Silva J. Antigenotoxicity and antioxidant activity of Acerola fruit (Malpighia glabra L.) at two stages of ripeness. Plant Foods Hum Nutr. 2011 Jun;66(2):129-35. doi: 10.1007/s11130-011-0223-7. PMID: 21503669.
  5. DERSE PH, ELVEHJEM CA. Nutrient content of acerola, a rich source of vitamin C. J Am Med Assoc. 1954 Dec 18;156(16):1501. PMID: 13211278.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés